Sel d’Epsom, sel de l’Himalaya, sel de la Mer Morte : les bons usages

Il est fréquent d’entendre parler de sel d’Epsom, de sel d’Himalaya ou encore de sel de la mer morte. Néanmoins, plusieurs personnes se posent des questions sur leur particularité et ignorent encore leurs divers usages. Ces richesses naturelles sont toutes réputés en cosmétiques et en soins thérapeutiques grâce à leurs bienfaits.

Le sel d’Epsom

Obtenu à partir des minéraux naturels souterrains, il tient son nom de la station saline d’Epsom, en Angleterre. C’est un sel riche à la fois en magnésium et en sulfate d’où son appellation scientifique : sulfate de magnésium. Vu que ces deux éléments sont facilement absorbés par la peau, son utilisation est très appréciée en soins cosmétiques. Sa richesse en magnésium lui confère des propriétés apaisantes et relaxantes pour le corps. Ce sont souvent les spas qui peuvent utiliser du sel de l’Himalaya et du sel d’Epsom comme sels de bains. Tout en nourrissant  la peau, il favorise l’endormissement pour les insomniaques. En pratique, un dosage de 4 cuillères à soupe dans l’eau du bain suffit pour se détendre.

Le sel de l’Himalaya

Extrait des roches salines au cœur des montagnes de l’Himalaya, ce sel brut rose est spécialement riche en oligo-éléments et en sels minéraux tels que fer, potassium, calcium, cuivre, manganèse, phosphore et zinc. Employé avec une quantité de 3 à 4 cuillères à soupe dans l’eau de bains, il est un détoxifiant idéal et reminéralisant pour la peau. Par ailleurs, il sert d’ingrédients pour la réalisation de certains produits comme les dentifrices, produits de gommage et solution saline pour le nez.

Utiliser du sel de l’Himalaya dans la préparation culinaire est aussi possible. Cependant, il est déconseillé de le consommer quotidiennement, du fait qu’il soit non iodé.

Le sel de la mer morte

Le sel de la morte est connu particulièrement par son abondance en minéraux. Il est composé de 26 minéraux essentiels, dont le potassium, le magnésium, le calcium, fer, le phosphore, etc. Il est aussi très prisé en cosmétique. Tout comme utiliser du sel de l’Himalaya, l’incorporer dans l’eau du bain avec quelques gouttes d’huile essentielle permet de soulager les douleurs articulaires et musculaires. De surcroît, le sel de mer morte peut être également employé comme exfoliant pour le gommage corporel, à raison d’une à deux cuillères à soupe sur peau humide. Sa propriété cicatrisante permet de réparer les problèmes liés à la peau tel que l’eczéma, les démangeaisons ou bien l’acné.

La résilience : un trait de caractère?
Avoir des rêves, pourquoi est-ce important?