Souffrance au travail : quels peuvent être les impacts sur la santé ?

La souffrance au travail nuit au bien-être et à la joie de vivre d’un salarié. La notion d’épanouissement professionnel perd tout son sens et le salarié exposé à ce genre de malaise voit sa santé se dégrader au fil du temps. Quels sont les impacts réels de la souffrance au travail sur la santé ?

Les troubles physiques

La souffrance au travail est la sensation de charge importante et de douleur que le salarié devra supporter dans l’exercice de son travail. Les facteurs de pénibilité se déclinent ici en des difficultés qui atteignent le travailleur dans son bien-être physique.

Concrètement, les causes de la souffrance peuvent être l’obligation de rester debout pendant les heures de travail, l’obligation de porter de lourdes charges à longueur de journée, l’exécution de certains mouvements mécaniques, comme taper à la machine pendant des heures. Ces souffrances physiques peuvent entraîner des problèmes de santé comme l’épuisement, les douleurs musculaires et articulaires, etc.

Les experts en santé et sécurité au travail parlent de Trouble musculosquelettique ou MTS pour désigner les troubles physiques dus à des conditions de travail pénibles. Rendez-vous sur Id Prévention pour mieux comprendre ces notions de souffrances physiques en milieu professionnel.

Risques sanitaires liés à l’environnement de travail

Il arrive que la mise en péril de la santé et sécurité au travail résultent de la qualité dérisoire de l’environnement de travail. Le chef d’entreprise a beau respecter les salariés dans leurs rapports humains et dans la considération de leur motivation et de leur épanouissement professionnel. C’est plutôt l’environnement de travail dérisoire qui va dégrader à petit feu leur état de santé.

Concrètement, le salarié peut être amené à travailler dans un endroit avec des moteurs qui tournent sans arrêt et des métaux qui s’entrecroisent à longueur de journée pour produire des bruits stridents. Il peut être exposé à des substances chimiques et des effluves nocifs qui dégradent sa santé, etc.

Toutes ces imperfections liées à l’environnement entraînent de la souffrance au travail et par là même des problèmes de santé.

Les soucis psychologiques

Les risques psychosociaux ne sont pas à omettre dans l’identification des facteurs de pénibilité à même de dégrader l’état de santé des salariés. Parmi les problèmes psychologiques pouvant nuire progressivement à un salarié, il y a par exemple l’intimidation exercée à son endroit par certains collègues ou supérieurs hiérarchiques, les réflexions et remarques désobligeantes, le manque de reconnaissance malgré l’effort soutenu déployé par le salarié, l’inexistence de promotions et montées en compétence même après plusieurs années de travail, etc.

Les violences psychologiques en milieu professionnel engendrent des troubles tels que le manque de confiance en soi, la dépression, le sentiment de rejet, le stress… Pour tous ces problèmes psychologiques, il faut savoir que la souffrance au travail ressenti par chaque salarié concerné est bien réelle.

Santé au travail : qu’est ce que la pénibilité ?
Quand dois-je consulter la médecine du travail ?