Pourquoi faire appel à un kinésithérapeute du sport ?

kinésithérapeute du sport

La kinésithérapie de sport associe prévention et rééducation et s’attache toujours à des trucs sportifs. Les kinésithérapeutes du sport travaillent généralement avec des athlètes amateurs et d’élite pour des groupes cibles spécifiques. Ils élaborent des plans de réadaptation pour remettre en forme les athlètes blessés pendant des entraînements quotidiens et des compétitions. Ils jouent également un rôle important dans la prévention. Voici quelques raisons pour faire appel un kinésithérapeute du sport.

Pour une prévention, rééducation et guérison de blessure

Un kinésithérapeute du sport intervient plusieurs fois, avant l’apparition d’une blessure. Si l’athlète est déjà blessé, il évalue aussi la pathologie puis limite son exacerbation. Et si le patient a certaines maladies, il prévient les rechutes. Un physiothérapeute du sport évalue complètement les capacités d’un athlète (force, endurance, etc.). Il pose également des questions sur les blessures antérieures. La connaissance des paramètres est essentielle pour mettre en place des mesures préventives efficaces. La rééducation consiste à rétablir les capacités physiques et motrices du patient. Les kinésithérapeutes sont formés en traumatologie du sport. Ainsi, il intervient et soutient le sportif blessé. Il l’aide à rétablir du mieux qu’il peut. Une séance de rééducation suit principalement trois étapes. La première phase, dite phase inflammatoire : les kinésithérapeutes font de leur mieux pour soulager la douleur du patient. La seconde phase dite phase de rééducation fonctionnelle qui consiste en des exercices réparateurs (mobilité, force, endurance). Et la troisième phase dite phase de réhabilitation : doit répondre aux besoins spécifiques de l’athlète. Dans ce cas, les kinésithérapeutes, les préparateurs et les coachs doivent travailler ensemble.Pour une meilleure récupération , il faut consulter kinésithérapeute du sport

Pour la réathlétisation et gestion de risque

Une autre approche de la kiné du sport, la reathlétisation se concentre aux préparations physiques spécifiques à l’athlète. L’objectif est de pouvoir reprendre une activité sportive une fois la blessure cicatrisée. Pour optimiser les résultats, la modalité de ré-Athlétisme doit être adaptée au sport pratiqué. En effet, les exigences de préparation aux sports collectifs (football, basket…) et aux sports individuels (athlétisme, natation…) ne sont pas les mêmes. La reathlétisation permet aux athlètes de retourner sur le terrain le plus vite avec une meilleure performance. Il réduit également le risque de récidive des blessures. Quand on parle de sport d’élite, on parle des compétitions. La kinésithérapie intervient pour assurer les meilleures performances, et assurer la récupération rapide. Les meilleurs athlètes bénéficient d’évaluations de pré saison. Cette évaluation nous permet d’identifier les athlètes à risque. Les kinésithérapeutes aident les athlètes à anticiper le risque de blessure grave et à assurer une récupération adéquate pendant et après une compétition.

Pour une consultation et une alimentation

On peut consulter un kinésithérapeute au sujet des mesures de rééducation. de la fonction respiratoire (excrétion des sécrétions, fonction pulmonaire, etc.) et aussi de l’orthopédie (perte ou déformation d’un membre). En plus, un kinésithérapeute du sport peut faire des actes de rééducation de la posture (pour traiter ou soulager les douleurs dorsales, etc.), du cardiovasculaire (pour favoriser la circulation et la distribution du sang),et du post-traumatique (après un accident entraînant des lésions corporelles) ;ainsi du moteur et sensoriel. Faire appel au kinésithérapeute du sport est également recommandé si on a des problèmes d’équilibre ou des étourdissements fréquents. En plus d’améliorer les performances physiques, la kinésithérapie fait également partie du régime alimentaire d’un athlète. C’est un facteur important dans le développement physique. Il doit donc être adapté au sport qu’on pratique. Par exemple, le sport d’endurance teste le corps. Par conséquent, le corps a besoin de beaucoup d’énergie, dont la principale source est les glucides. Les glucides complexes, en revanche, ont un index glycémique plus faible et doivent être préférés. On les trouve dans les céréales, les légumineuses et les tubercules.Par contre, les sports de la musculation nécessitent des aliments très riches en protéines (poisson, produits laitiers, viande, etc.). les protéines accroissent la masse musculaire.

Jambes lourdes : comment les soulager efficacement ?
Prendre rendez-vous avec un médecin généraliste : les différentes options à Fort de Franc